Service de l'audiovisuel

Les Magritte du cinéma 2018

12.02.2018 17:17 Il y a : 251 days

Les Magritte du cinéma 2018

6 Magritte pour Insyriated lors de cette 8e cérémonie


Initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les Magritte du cinéma belge ont été décernés pour la 8e fois samedi 3 février 2018. Sous la présidence de Fabrizio Rongione, les professionnels du cinéma ont voté pour élire les talents les plus marquants de cette année.

Le grand gagnant de la soirée est incontestablement Philippe Van Leeuw et son incroyable film Insyriated qui repart avec six Magritte : meilleur film, meilleur scénario original ou adaptation, meilleure réalisation, meilleure image, meilleure musique originale et meilleur son. Le film tourné en langue arabe est le huis clos d’une famille syrienne vivant sous la terreur des bombes et des snipers.

Lors de cette 8e édition, plusieurs femmes ont été primées avec notamment Maya Dory qui reçoit le Magritte du Meilleur espoir féminin (pour son rôle dans Mon Ange), Solange Cicurel pour Faut pas lui dire élu Meilleur premier film ou encore Emilie Dequenne qui reçoit le prix de la Meilleure actrice (pour son rôle dans Chez nous). L’actrice a d’ailleurs déjà été récompensée deux fois auparavant dans cette même catégorie.

Le Magritte du Meilleur acteur a lui été attribué à Peter Van Den Begin pour son rôle de Roi Nicolas III dans King of the Belgians.

Le palmarès a récompensé à deux reprises Noces de Stephan Strecker : Aurora Marion décroche le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle et Sophie Van Den Keybus voit son travail recomposé du Magritte des Meilleurs costumes.

Enfin, l’Académie a réservé une standing ovation à la comédienne et réalisatrice française Sandrine Bonnaire venue recevoir un Magritte d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Durant son discours très émouvant, l’actrice s’est livrée sur l’admiration qu’elle éprouve envers le cinéma belge. 


Palmarès complet


- Magritte du Meilleur espoir féminin:
Maya Dory pour Mon Ange

- Magritte du Meilleur espoir masculin: 
Soufiane Chilah pour Dode hoek 

- Magritte du Meilleur scénario original ou adaptation
Philippe Van Leeuw pour Insyriated

- Magritte du Meilleur premier film:
Faut pas lui dire de Solange Cicurel produit par Diana Elbaum (Entre chien et loup)

- Magritte du Meilleur montage:
Sandrine Deegen pour Paris pieds nus 

- Magritte de la Meilleure image:
Virginie Surdej pour Insyriated 

- Magritte des Meilleurs décors:
Laurie Colson pour Grave 

- Magritte des Meilleurs costumes:
Sophie Van Den Keybus pour Noces

- Magritte du Meilleur court métrage de fiction:
Avec Thelma de Raphaël Balboni et Ann Sirot produit par Julie Esparbes (Hélicotronc)

- Magritte du Meilleur court métrage d'animation: 
Le lion et le singe de Benoît Feroumont produit par Guillaume Malandrin (Altitude 100 Productions

- Magritte de la Meilleure musique originale:
Jean-Luc Fafchamps pour Insyriated

- Magritte du Meilleur son:
Alek Goose, Paul Heymans pour Insyriated 

- Magritte du Meilleur acteur dans un second rôle:
Jean-Benoît Ugeux pour Le Fidèle 

- Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle:
Aurora Marion pour Noces

- Magritte de la Meilleure réalisation :
Philippe Van Leeuw pour Insyriated

- Magritte du Meilleur film flamand: 
Home de Fien Troch produit par Antonino Lombardo (Prime Time)

- Magritte du Meilleur documentaire: 
Burning out de Jérôme le Maire produit par Arnauld de Battice et Isabelle Truc (AT-Prod)

- Magritte du Meilleur film étranger en coproduction:
Grave de Julia Ducournau produit par Jean-Yves Roubin (Frakas Productions)

- Magritte du Meilleur acteur:
Peter Van Den Begin pour King of the Belgians

- Magritte de la Meilleure actrice:
Emilie Dequenne pour Chez nous

- Magritte du Meilleur film:
Insyriated de Philippe Van Leeuw produit par Guillaume Malandrin (Altitude 100 Production)