Service de l'audiovisuel

Ahmed des frères Dardenne et Adoration de Fabrice du Welz parmi les 5 coproductions belges soutenues par Eurimages

04.07.2018 11:57 Il y a : 165 days

Ahmed des frères Dardenne et Adoration de Fabrice du Welz parmi les 5 coproductions belges soutenues par Eurimages

La 151e session d'Eurimages s'est tenue à Montréal du 12 au 18 juin 2018


Après examen des projets de coproduction, le Comité Eurimages, réuni du 12 au 18 juin 2018 à Montréal pour sa 151e session,  a décidé de soutenir 30 projets sur les 68 proposés pour un montant total de 6 447 783 euros.

Parmi les 30 projets soutenus figurent huit coproductions belges : trois majoritaires et cinq minoritaires.

 

Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Ahmed, jeune adolescent, projette de tuer son professeur au nom de sa religion. Avec ce film, les Frères Dardenne abordent la question de la radicalisation et de l’interprétation extrême du Coran. Ce nouveau long métrage est une coproduction entre la Belgique (Les Films du Fleuve) et la France (Archipel).
Le film a notamment bénéficié de financements de la part du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, de Wallimage, la RTBF, Proximus, ou encore le Tax shelter.
Eurimages accorde 380 000 euros à ce projet.

 

Adoration de Fabrice Du Welz

Après Message from the King, Fabrice Du Welz nous propose une histoire d’amour entre Paul, un jeune garçon timide et Gloria une adolescente schizophrène, qu’il aidera à s’échapper de l’institution psychiatrique où elle est placée. Le projet est coproduit par la Belgique (Panique) et la France (The Joker Films).
Il a reçu un financement du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, du VAF, de Screen Brussels, de Wallimage, de la RTBF, de Be tv, ou encore du Tax shelter.
Le projet a reçu 240 000 euros de la part d’Eurimages.

 

The Barefoot Emperor de Peter Brosens et Jessica Woodworth

Le Roi des belges est de retour, prêt à en découdre. Retenu en Croatie suite à un malencontreux accident à Sarajevo, Il n’a qu’une envie, rentrer chez lui sauver son pays. Cette suite de King of the Belgians est une coproduction belge (Bo Films et Wajnbrosse), néerlandaise, hongroise et bulgare. Elle a notamment été soutenue par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel dans le cadre du Fonds CCA- VAF.
250 000 euros ont été alloués par Eurimages eu projet.

 

Natural Light de Dénes Nagy

Natural Light raconte l’histoire d’István Semetka, un simple fermier enrôlé dans l'armée hongroise, témoin d'un meurtre de masse. Il s’agit d’une coproduction hongroise (Campfilm), belge (Novak) et lettonne (Film Studio Mistrus). Eurimages attribue 290 000 euros au projet.

 

Exil de Visar Morina

Un homme d'origine albanaise se sent discriminé et intimidé au travail. Entouré d’ennemis, il plonge dans une crise d'identité.
Le film est coproduit par l’Allemagne (Komplizen Film) et la Belgique (Frakas).
Exil reçoit 199 174 euros de la part d’Eurimages.

 

The Domestic de Kieron Walsh

The Domestic est le nouveau projet du réalisateur anglais Kieron Wlash.
Il est coproduit par l’Irlande, le Luxembourg et la Belgique.
Eurimages soutient ce projet à hauteur de 380 000 euros.

 

Transnistra d’Anna Eborn

Dans la petite ville de Kamenka en Transnistrie - État autoproclamé situé entre l’Ukraine et la Moldavie - un groupe d’amis joue à cache-cache sur un chantier abandonné. Parmi eux, Tanya, 16 ans est la seule fille. Fougueuse, elle escalade les toits dangereux. Tous les garçons semblent amoureux d’elle et espèrent son attention. Le projet est une coproduction entre la Suède, la Belgique et le Danemark.
80 000 euros lui sont attribués par Eurimages.

 

Charlotte de Bibo Bergeron

Charlotte raconte l’histoire de la jeune peintre allemande juive Charlotte Salomon qui, forcée de fuir les nazis, racontait sa vie en peinture.
Le film est coproduit par le Canada, la Belgique et la France.
Eurimages accorde la somme de 380 000 euros à ce projet.

 

Pour en savoir plus sur la liste complète des films soutenus, veuillez cliquer ici (communiqué de presse d’Eurimages)